La BAD salue les performances économiques de l’Afrique du nord en 2017

, par  masterEveil , popularité : 9%

La Banque africaine de développement (BAD) a publié en début de semaine à Tunis (Tunisie), son premier rapport sur les « Perspectives économiques en Afrique du Nord 2018 ».

Selon ce rapport, l’année écoulée (2017) a été assez fructueuse pour l’Afrique du nord qui a réalisé une croissance de 4,9% de BIP, contre 3,3% en 2016. Il s’agit du deuxième meilleur taux sous-régional de l’année, après l’Afrique de l’Est.

Dans son rapport, la BAD analyse les performances macroéconomiques du Maroc, de l’Algérie, de l’Egypte, de la Libye, de la Mauritanie et de la Tunisie, et met également en exergue des spécificités de l’Afrique du nord, qui a été secouée par une forte perturbation sociale et politique, et qui ont eu des effets sur sa performance économique.

L’institution panafricaine relève « un rétablissement rigoureux » de la croissance après « le Printemps arabe en 2010 » qui a causé un ralentissement. Cette reprise de la croissance, note la BAD, est due à la reprise des exportations pétrolières en Libye, source d’une croissance exceptionnelle du PIB de 55,1%, « à la faveur de l’amélioration de la situation sécuritaire résultant des efforts conjoints d’aide régionale et internationale dont a bénéficié le pays ».

Le rapport avance également la bonne performance du Maroc (PIB 4,1%) et de l’Egypte (PIB 4%) et prévoit des perspectives de croissance positives pour 2018 et 2019, compte tenu des réformes entreprises dans tous les pays de la sous-région.

Mais le rapport n’a pas manqué de mettre en évidence, les difficultés structurelles que les gouvernements doivent affronter. Des défis restent également à affronter, notamment en ce qui concerne la sécurité alimentaire, la pauvreté en milieu rural et les inégalités.

Autre réalité saluée par l’institution multilatérale, est le développement humain dans cette zone du continent africain. Première dans ce domaine, cette sous-région présente un indice de développement humain moyen de 0,667, devant l’Afrique australe (0,568), l’Afrique centrale (0,503), l’Afrique de l’Est (0,496) et l’Afrique de l’Ouest (0,461).

afrique7.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)