La Mauritanie envoie une délégation assister à l’exercice militaire du Polisario

, par  masterEveil , popularité : 13%

Le président mauritanien souffle à nouveau le chaud et le froid sur la normalisation des relations maroco-mauritaniennes. La décision de Mohamed Ould Abdel Aziz d’envoyer une délégation assister à l’exercice militaire effectué par le Polisario, le lundi 25 décembre, devrait crisper le timide rapprochement de ces derniers mois.

Le président a en effet dépêché dans la zone tampon d’Agounit, le chef de la deuxième région militaire de Tiriss Ezzemmour, Hammadi Ould Aly Mouloud. Des députés mauritaniens ont également fait le déplacement.

Ce retour à la case départ surprend alors que les observateurs pariaient sur une relance des relations entre Rabat et Nouakchott, notamment après la nomination d’un nouvel ambassadeur mauritanien à Rabat.

Pour rappel, la Mauritanie reconnait la « RASD » depuis les accords d’Alger d’août 1979. Il ne manque à cette reconnaissance que l’installation d’une « ambassade » de la « république auto-proclamée » en 1976. Un pas que l’homme fort du voisin du sud hésite encore à franchir.

Jeudi 28 décembre, le ministre marocain des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khaldfi a déclaré que les manœuvres du Polisario « reflètent son désarroi et la dislocation de ses rangs à la suite des victoires successives accumulées par le Maroc dans la défense de son intégrité territoriale ».

yabiladi.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)