La Mauritanie espère un taux de croissance de 5% en 2017

, par  masterEveil , popularité : 12%

La Mauritanie espère réaliser un taux de croissance en moyenne de 3 à 5 %، en 2016 et de 5% en 2017. Ce taux était de 2% en 2015. Le ministre mauritanien de l’Economie et des Finances, Mokhtar Ould Diay a donné l’information pendant qu’il dégageait les grandes lignes du projet de la Loi de Finance initiale pour 2017, dans un communiqué reçu a Alakhbar.
Selon Mokhtar Ould Diay, la Loi de Finance initiale pour 2017 vise à réaliser un taux de croissance économique de 5%, maintenir le niveau d’inflation moyenne sous la barre des 2%, fixer le déficit budgétaire à 0.4% et assure des réserves en devise couvrent 6 mois d’importations en 2017.
Cette loi de finance prend en considération la stratégie de croissance accélérée et de Prospérité Partagée pour la période 2017-2030, d’après le communiqué.
La stratégie de croissance accélérée et de Prospérité Partagée repose sur trois axes :
- une croissance accélérée, globale et continue capable de créer des opportunités d’emploi et de procéder à une redistribution équitable des richesses dans l’optique de réduire la pauvreté.
- former des professionnels des ressources humaines capables de créer cette croissance accélérée et de permette aux populations, notamment les plus démunies, d’accéder au service de base.
- et la mise en place d’un mécanisme de gestion transparente.
Le ministre mauritanien de l’Economiedes Finances a par ailleurs rassuré que l’économie de son pays s’est rétablie après le choc économique mondial de 2014 provoqué par l’effondrement des prix des matières premières.

Alakhbar