La chaîne El Mouritaniye revient sur sa décision de licencier deux journalistes

, par  masterEveil , popularité : 20%

La direction de la chaîne publique El Mouritaniye est finalement revenue sur sa décision de limoger deux journalistes, dont l’une devait présenter le JT (Journal Télévisé) de 20h du mercredi 22 mai courant.

Le média officiel avait licencié la journaliste Aminata Kane et l’une de ses collègues en service dans le département technique, après la sortie de la première sur le petit d’écran, en train de critiquer le Président Mohamed Ould Abdel Aziz.

C’est mardi passé que la décision de remercier Aminata Kane avait été prise par la direction d’El Mouritaniye, sur instruction présidentielle, après s’être présentée à la chaîne et préparé une émission télévisée, rapportent des sources,.

L’incident remonte au début d’une émission préenregistrée du programme « Hawa » sans montage, où les échanges avant sa diffusion entre les speakerines comprennent celui d’Aminata Kane dans lequel elle critique la dernière visite effectuée par le Président dans les wilayas de l’Est du pays.

L’émission a été suspendue quelques minutes après sa diffusion, sur ordre de la Présidence, indiquent des sources.

Des activistes avaient partagé une vidéo enregistrée de ladite émission d’ El Mouritaniye, dans laquelle Aminata Kane s’interroge sur les tournées du Chef de l’Etat à l’intérieur du pays, évoquant les peines des populations hôtes alors que le Président se déplace en avion et se demandant pourquoi le Président intensifie ses voyages à la fin de son mandat et pourquoi ne laisse-t-il rien après lui à Ghazouani.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)