Lancement de la seconde édition du rapport sur la situation économique de la Mauritanie2019

, par  masterEveil , popularité : 9%

Les travaux visant le lancement de la seconde édition du rapport sur la situation économique en Mauritanie en 2019 ont débuté jeudi à Nouakchott.

La première partie de ce rapport analyse les tendances économiques récentes et les perspectives à moyen terme tandis que la seconde partie, est un chapitre spécial, qui se concentre sur le climat des affaires en Mauritanie pour la même période. Les deux parties ont pour objectif de répondre aux défis essentiels afin d’accélérer la croissance économique du pays et de promouvoir l’essor de son secteur privé.

Dans le mot, qu’il a prononcé au cours de la cérémonie, le président de la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie, M. Ahmed Baba Ould Ely a souligné que la rencontre revêt une importance capitale parce qu’elle rentre dans le cadre de l’actualisation de données sur les aspects de l’économie mauritanienne qui seront une référence pour les investisseurs et les chercheurs. Il a loué les grands efforts déployés par les pouvoirs publics visant à développer le secteur privé à travers le renforcement de la transparence dans l’application des mesures administratives visant la création des petites et moyennes entreprises et d’un guichet unique, l’application d’une justice commerciale, la protection de la propriété, la gestion des impôts et la facilitation du commerce aux frontières. Il a également affirmé que ces mesures ont contribué à créer un climat favorable au développement du secteur privé avant d’inviter les pouvoirs publics, les hommes d’affaires, les acteurs économiques, les partenaires au développement à recentrer leurs actions visant la création d’un secteur privé fort, dynamique qui s’engage résolument dans l’action de développement.

Le représentant résident de la Banque Mondiale en Mauritanie, M. Laurent Msellati a confirmé que la reprise progressive de la croissance en Mauritanie, amorcée en 2017, s’est poursuivi en 2018 avant de souligner que le retour à la stabilité macro-économique, qui reflète le premier excédent budgétaire depuis 2013 et une inflation modérée est une bonne nouvelle pour la Mauritanie. Il a ajouté que ‘’ c’est d’autant plus une bonne nouvelle que la croissance a été renforcée dans un contexte où les termes de l’échange sont moins favorables’’. Le représentant résident a aussi précisé que l’ajustement budgétaire, mené avec succès par le gouvernement, a contribué à rétablir l’équilibre macro-économique avant de poursuivre que la mise en œuvre de réformes structurelles pour promouvoir le secteur privé en Mauritanie demeure un défi majeur. M. Laurent Msellati a réitéré le souhait des équipes de la Banque Mondiale de continuer à soutenir activement les efforts du gouvernement mauritanien et des autres parties prenantes tendant à l’amélioration du climat des affaires dans le pays.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’hommes d’affaires et d’acteurs du secteur privé.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)