Le Forum coupe les ponts avec le pouvoir

, par  Webmastrer , popularité : 8%

Le Forum National pour la Démocratie et l’Unité (FNDU), qui regroupe la majorité des partis d’opposition en Mauritanie, a déclaré avoir "interrompu tout contact avec le pouvoir tant que des ministres du gouvernement ne retirent pas leurs propos relatifs à une modification de la constitution pour accorder un troisième mandat au président Mohamed Ould Abdel Aziz".
Le FNDU qui tenait une conférence de presse, ce jeudi à Nouakchott, parle de « tournant dangereux » et d’une « violation de la constitution et des règles morales ».
« Le peuple mauritanien a trop souffert du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz et n’acceptera jamais que ce régime soit prolongé avec son lot de corruption, hausse des prix, dégradation de l’enseignement et des conditions sanitaires, etc. », a indiqué Mahfoud Ould Battah, président en exercice du FNDU.
Récemment, le ministre mauritanien de la Justice, Brahim Ould Daddah, a estimé que le peuple mauritanien "doit réclamer un troisième mandant pour le président Mohamed Ould Abdel Aziz".
Le porte-parole du gouvernement qui est aussi ministre des Relations avec le Parlement et de la Société et son collègue de l’Economie et des Finances avaient aussi réclamé un troisième mandant pour le président Mohamed Ould Abdel Aziz.
Le président Mohamed Ould Abdel Aziz devra terminer son deuxième et dernier mandat, selon la constitution. Les articles 26 et 28 de la Constitution mauritanienne fixent le mandat du Président de la République à "cinq ans", "rééligible une seule fois". Et l’article 29 demande au président élu de jurer par Allah de ne pas modifier les articles 26 et 28.
Alakhbar


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)