Le Manifeste pour les droits des Haratine réaffirme son unité

, par  masterEveil , popularité : 5%

Au cours d’une conférence de presse tenue le vendredi, 4 novembre à Nouakchott, le Manifeste pour les droits politiques, économiques et sociaux a réaffirmé son unité et sa détermination à parvenir à ses objectifs listés lors de sa création.
Cette sortie du Manifeste en présence de l’ensemble des membre de son directoire intervient quelques jours après la tenue d’un Congrès se réclamant du Mouvement.
En effet, pour apporter un démenti cinglant aux auteurs de ce coup, 37 des 39 membres du bureau exécutif étaient là présents. Seuls deux, désormais anciens membres ayant pris le large, étaient absents. "Voilà l’ensemble du directoire devant vous, le Manifeste n’est pas divisé, certains ont choisi de quitter, nous comprenons pourquoi, mais cela n’entame en rien notre unité et notre détermination à parvenir à nos objectif : contribuer à l’édification d’une Mauritanie unie, égalitaire et prospère", ont clamé ceux qui ont pris la parole.
Le Manifeste ressemble, non seulement les Harratine mais aussi les autres composantes nationales souscrivant à ses objectifs, c’est là ma compréhension de la chose, a lancé Boubacar Ould Messaoud président de cette organisation qui a rappelé au passage qu’il n’a jamais réclamé la présidence et ne la dispute à personne.
Et Samory Ould Beye, membre du directoire d’embrayer : le Manifeste qui défend les droits des Haratine mais aussi d’autres mauritaniens reste uni et ne souffrira pas du départ des deux camarades qui ont décidé de quitter l’organisation. Nous les comprenons et savons que le pouvoir n’a jamais porté dans son cœur la naissance de cette grande organisation rassemblant en son sein tous les mauritaniens, épris de justice et de paix sociale, mais nous lui disons que le départ de ces deux anciens membres du Manifeste n’entamera en rien sa détermination à parvenir à ses objectifs, à savoir combattre pour pour tous ceux qui souffrent de la marginalisation et de l’exclusion du système.
Le Manifeste suspecte le pouvoir d’être derrière le départ des 2 membres de son directoire.

Lecalame.info


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)