Le Mufti décline une invitation pour assister à la marche « soutien du prophete(PSL) »

, par  masterEveil , popularité : 7%

Dans son sermon de vendredi 30 décembre à la mosquée Saoudienne le Mufti Mauritanien, l’Imam Ahmedou Ould Lemrabott Ould Habib Rahmane a dit avoir refusé de répondre à une invitation d’assister à une marche "soutien au prophète" que lui a présentée un Cheikh dirigeant les manifestations réclamant la peine de mort contre l’auteur de l’article blasphématoire.
Ould Habib Rahmane a dit : Il n’est pas dans mes habitudes de participer à des manifestations ni en marchant ni debout, et ne suis pas convaincu que les manifestations de rue sont le meilleur moyen d’exprimer les opinions, soulignant qu’il respecte le choix pour ceux qui ont choisi de le faire.
Et d’ajouter : Je ne suis pas concerné par les questions politiques dans lesquelles il inclue les manifestations en notant que si ces manifestations sont autorisées et sans incitations tendancieuses, dans ce cas, c’est un moyen légitime d’exprimer les opinions.

L’Imam a affirmé que si ce respectable Cheikh ne lui avait pas proposé cette invitation, il n’aurait pas fait cas dans ce prêche et se suffirait de ce qu’il avait dit la dernière fois, rappelant que sa position personnelle est de ne pas participer aux manifestations de rue en marchant ou debout.
Mon rôle c’ est la promotion de la vertu et la prévention du vice. Mon rôle c’est ce que Dieu a clarifié dans le Coran en disant à son prophète : "tu n’as qu’à transmettre".
L’imam a déjà expliqué dans son sermon de vendredi passé que le jugement du blasphème relève de l’autorité judiciaire et que le rôle du Mufti est de donner une Fatwa (avis) si on le lui demandait, réitérant que c’est à la justice de décider et c’est au pouvoir public d’exécuter.

Adrar Info
Source : essirage.net


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)