Le PM retire l’administration de son budget de son Dircab adjoint

, par  masterEveil , popularité : 0%

La vague des retraits des pouvoirs de compétences de certains hauts responsables n’est plus un cas isolé en Mauritanie.

En effet, après la chevronnée ministre de l’environnement et du développement durable Mariem Bekaye et la suspension des pouvoirs de compétences de signature de son secrétaire général Ould Ahmedoua, le Première ministère vient de connaitre le même scénario.

En effet, le Chef du gouvernement Mohamed Ould Bilal, fraichement revenu de Rabat où il a paraphé avec succès près de 13 accords de coopération avec les marocains, a décidé de retirer l’administration du budget de la Primature de son Directeur du cabinet adjoint Fouad Ould Mokhtar Nech.

Même si les raisons avancées de cette mesure n’ont pas été officiellement rendues publiques, il y a à ne pas en douter des suspicions de mauvaise gestion qui auraient conduit Ould Bilal à frapper fort et à montrer son autorité consciencieuse et intraitable de tête de l’Exécutif quand il s’agit de la gestion des biens publics.

Un pouvoir que le PM ne semble pourtant pas mettre à contribution pour donner un coup de pied dans la fourmilière, gangrénée par une chaine de goulots d’étranglement qui entravent le bon et sain fonctionnement du service public.

Autant dire que, ces rebellions et insoumissions administratives constatées au plus niveau de la pyramide Etat et qui ont poussé le Chef du gouvernement et la Patronne de l’environnement à mettre de l’ordre dans leurs départements, sont très répandues et sont présentes à tous les niveaux des segments de l’administration publique.

Sauf que les mentalités tribales et la connivence hiérarchique de partager les biens publics contre le silence, conduisent les hautes responsables à ériger en système l’impunité.

Toujours à propos de la décision courageuse précitée prise par le Chef du gouvernement, qualifiée par les observateurs et les analystes d’historique, rappelons que Ould Bilal a décidé de confier l’’administration du budget du Premier ministère, à sa Dircab Mme Aicha Vall Vergès. Economiste chevronnée et jouissant d’une grande expérience, cette dame dont l’ascension dans le sérail promet de belles surprises, se trouve en permanence aux côtés du PM Ould Bilal, comme récemment au Maroc, où elle a été présente à toutes les audiences tenues par Ould Bilal avec les nombreuses autorités alaouites, dont les présidents des deux chambres des représentants et des conseillers

Senalioune


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)