Le Président de la République plaide pour l’annulation de la dette des pays du G5 Sahel

, par  masterEveil , popularité : 0%

Le président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président en exercice du G5 Sahel, a coprésidé, hier lundi 30 novembre dernier, avec le Président du Conseil européen, Charles Michel, une vidéoconférence de haut niveau.

La vidéoconférence a connu la participation effective des Présidents des pays membres du G5 Sahel, leurs Excellences, Messieurs :

- IDRISS DEBY ITNO, Président de la République du Tchad

- Issoufou MAHAMADOU, Président de la République du Niger

- Roch Marc Christian KABORE, Président de la République du Burkina Faso

Son Excellence Monsieur, Bah N’DAW, Président de la Transition de la République du Mali a été représenté par son premier Ministre,.

Ont également participé à la Réunion :

- SEM. António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies,

- SEM. Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union Africaine,

- SEM. Joseph Borell, Haut Représentant pour la politique Etrangère et de sécurité, Vice-président de la Commission Européenne,

La visioconférence fait suite à celle du 28 avril 2020 et s’est articulée autour de trois axes principaux :

• Le suivi des décisions et engagements pris lors de la conférence d’avril dernier ;

• La nouvelle stratégie de l’Union Européenne pour le Sahel.

• Le nécessaire traitement du problème de la dette ;

Au cours de la vidéoconférence, le Président la République a déclaré : « Comme le reste du monde, nos pays ont été violemment secoués et tentent péniblement de juguler la pandémie de la COVID-19. Nos économies, longtemps entre le relanti et l’arrêt, ont besoin d’investissements massifs pour être relancées, les défis liés à la pauvreté, à la gouvernance, aux changements climatiques, à l’égalité des genres, à l’accès aux services sociaux de base et au respect des droits de l’homme ne peuvent être durablement relevés que si nous favorisions le développement économique, l’investissement dans la capital humain et la création d’opportunités d’emplois pour les jeunes ».

Le Président de la République a aussi plaidé pour : « la nécessité de l’annulation de la dette des pays du G5 Sahel dont le poids devient un fardeau de trop… et qui s’impose en tant que véritable impératif socioéconomique ; comme nous l’avons fortement souligné dans l’Appel de Nouakchott d’avril dernier ».

Le Président de la République et ses pairs du G5 Sahel ont salué l’ouverture des discussions avec l’Union Européenne en relation avec sa nouvelle stratégie pour le Sahel. Stratégie qui s’enrichira, sans doute, de l’apport des échanges approfondis sur tous les sujets que les dirigeants du G5 Sahel ont affiché la volonté d’engager avec l’Union Européenne à tous les niveaux.

Le président de la République Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président en exercice du G5 Sahel a enfin salué, l’appui de tous les partenaires : l’Union Européenne, l’Union Africaine, les Nations Unies et les pays voisins du Sahel…


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)