Le Sénégal et la Mauritanie s’accordent sur des mesures conjointes de sécurité aux frontières

, par  masterEveil , popularité : 33%

 Les forces de défense et de sécurité de la République islamique de la Mauritanie et du Sénégal ont profité de leur encontre annuelle pour annoncer que d’importantes mesures conjointes de sécurité aux frontières ont été prises.

Pendant 72 heures, les forces de défense et de sécurité de la 6ème et 7ème région de la République Islamique de la Mauritanie et celles du Sénégal se sont retrouvées à Saint-Louis pour peaufiner des stratégies afin de mieux garantir la sécurité des personnes et de leurs biens au niveau de la frontière, mais aussi de passer en revue tous les défis que ces deux pays ont en commun sur le plan militaire. Cette rencontre conjointe, dirigée par le colonel Mbaye Cissé, commandant de la zone militaire nord du Sénégal et les commandants des régions du Golgol et du Trarza, a permis aux responsables des gendarmes, policiers, douaniers, agents des eaux et forêts et militaires des deux pays, de renforcer leur coopération.

À en croire le colonel Cissé, le Sénégal et la Mauritanie partagent une frontière poreuse et vu le contexte sécuritaire actuel, il est normal de temps en temps, que les autorités militaires se mettent ensemble pour harmoniser leurs positions sur les questions de sécurité qui les interpellent. Selon le commandant de la zone nord, des patrouilles militaires conjointes seront organisées de façon permanente au niveau de la frontière pour une meilleure supervision de la zone.

Il faut toutefois rappeler qu’en marge des dispositions prises par les militaires de la Mauritanie et du Sénégal dans le cadre d’un accord annuel, de bonnes plateformes d’échanges entre les forces de douanes et de police des deux pays ont été aussi établies avec un calendrier d’activités qui sera mené sur le terrain, et tout cela pour accroitre le niveau de sécurité, mais surtout raffermir les relations d’échanges et de coopération entre les forces de défense et de sécurité installées au niveau des deux rives.

Par Alpha Molo

DakarActu


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)