Le chef de la diplomatie mauritanienne salue la vision africaine de SM le Roi Mohammed VI

, par  masterEveil , popularité : 14%

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la République islamique de Mauritanie, Ismail Ould Cheikh Ahmed a salué, jeudi à Rabat, la vision de SM le Roi Mohammed VI pour l’Afrique et sa contribution au développement économique et au progrès social dans le continent.

Lors d’entretiens avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, en présence de l’ambassadeur de Mauritanie à Rabat, Mohamed Amin Ould Abe, Ould Cheikh Ahmed a souligné les bonnes relations de fraternité liant la Mauritanie et le Maroc, insistant sur la nécessité de mettre en œuvre tous les mécanismes de coopération, surtout la haute commission commune, afin de promouvoir la coopération bilatérale conformément à la volonté des deux pays.

Selon un communiqué de la Chambre des représentants, le responsable mauritanien a appelé les hommes d’affaire marocains à intensifier leurs investissements en Mauritanie, eu égard aux importants atouts dont dispose ce pays, particulièrement dans les domaines des télécommunications, du gaz, de la pêche maritime et des infrastructures, notant que l’investissement dans ces domaines contribue au renforcement des relations bilatérales.

Après avoir exposé des données concernant les dernières élections législatives en Mauritanie, Ould Cheikh Ahmed a réitéré ses remerciements au Royaume du Maroc pour sa contribution en matière de formation des cadres et étudiants mauritaniens au cours des dernières années.

De son côté, El Malki s’est félicité du niveau des relations solides liant le Maroc et la Mauritanie, les qualifiant d’"exceptionnelles" et ayant des dimensions historiques, géographiques et civilisationnelles.

→ Lire aussi : Coopération : entretien entre El Othmani et le ministre mauritanien des AE

Soulignant que "la stabilité de la Mauritanie est indissociable de celle du Maroc", El Malki a relevé que "le bon voisinage requiert une coopération solide et fructueuse entre les deux pays".

"Le piétinement de l’édification de l’Union du Maghreb Arabe entraîne un coût économique et social important pour les États membres", a-t-il regretté, appelant à œuvrer pour surmonter tous les obstacles.

Dans ce sens, El Malki a affirmé que SM le Roi Mohammed VI et l’ensemble du peuple marocain sont attachés à l’action commune et à l’édification maghrébine, en tant que projet stratégique à même de donner lieu à un véritable décollage économique.

Il a également passé en revue la politique africaine du Maroc, menée par le Souverain sur la base de la promotion de la solidarité entre les pays africains.

Selon le communiqué, les deux responsables ont examiné les différents aspects liés au renforcement de la coopération entre les deux pays.

http://maroc-diplomatique.net


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)