Le conseil national de l’UPR clôture sa 9eme session ordinaire

, par  masterEveil , popularité : 0%

Les travaux de la 9eme session ordinaire du Conseil national du Parti l’Union pour la République (UPR) ont été clôturés, dimanche soir à Nouakchott.

A cette occasion, le président du parti, M. Sidi Mohamed Ould Taleb Amar, a passé en revue les différentes questions nationales qui étaient soumises à la session, précisant que les discussions se sont déroulées en toute liberté.

Il a en outre souligné que la session a été l’occasion d’aborder toutes les questions soulevées au sein de quatre ateliers encadrés par des commissions du parti portant sur l’aspect politique, la gouvernance, le bilan des réalisation et l’équité.

Il a ajouté que durant trois jours, toutes les questions sociales, économiques et politiques qui intéressent le pays ont été abordées.

Le président de l’UPR a également indiqué que la session a atteint tous les objectifs tracés au préalable, à savoir le renforcement de la culture du dialogue à l’intérieur des instances du parti, les préoccupations de tous les citoyens , conformément aux principes du parti et les mesures destinées à accélérer l’exécution du programme du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.

Il a précisé qu’il est maintenant temps que tous les défis auxquels fait face la Mauritanie à tous les niveaux soient relevés, conformément au discours prononcé par le Président de la République à Wedane, et ce grâce à la conjugaison des efforts pour renforcer l’unité nationale , consolider l’esprit de citoyenneté en notre sein et l’attachement au programme du Président de la République qui prouve jour après jour qu’il est de nature à nous mener à bon port et à nous assurer un lendemain meilleur.

Le président du parti a exhorté les militants à se dresser contre tout ce qui est de nature à porter atteinte à notre unité nationale.

Il s’est dit fier de l’attachement des membres du conseil national à leur parti et à ses choix.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)