Le diplomate Ould Kebd compare les détenus de l’IRA aux terroristes de Daech (Lettre)

, par  masterEveil , popularité : 11%

L’Ambassadeur mauritanien à Bruxelles, SEM Abdallahi Ould Kebd a adressé le 9 novembre dernier, une lettre réponse au député Pier Antonio Panzeri, dans laquelle, il présente de manière succincte, l’affaire relative au squat de Bouamatou, qui avait conduit à l’arrestation de militants de l’IRA.

« Ira » n’est pas une organisation légalement reconnue en Mauritanie rappelle le diplomate, qui motive l’arrestation des prisonniers de l’IRA par des délits de droit commun et non d’opinion, évoquant des violences contre les forces de l’ordre dont certains ont grièvement blessés et les bus brûlés.

« Peut-on reprocher aux autorités françaises de punir ces délinquants qui ont attaqué des policiers » écrit le diplomate, lequel, s’inscrivant en faux contre les déclarations d’Amnesty International, compare les militants d’IRA arrêtés aux terroristes de l’Etat Islamique.

« Je vous assure qu’en l’espèce Amnesty Intertional se trompe aussi lourdement et aussi gravment que lorsqu’elle faisait, il y a un peu plus d’un an, ici en Belgique, une campagne en faveur du dénommé Oussama Attar, prétendument détenu d’opinion et dont on vient de découvrir, qu’il est l’instigateur des attentats de Paris et peut-être ceux de Belgique ».

Cridem


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)