Le gouvernement et l’opposition se dirigent vers un accord mettant fin à l’impasse politique

, par  Webmastrer , popularité : 10%

 Des sources médiatiques ont révélé lundi 19 janvier courant dans la capitale mauritanienne Nouakchott, l’existence de signes-avant coureurs annonciateurs de la possibilité de mettre fin à la crise politique mauritanienne vécue depuis quelques années par le pays entre le gouvernement et l’opposition.

Le site électronique mauritanien « El Watan », citant des sources particulières, parle de l’existence d’un accord entre l’opposition et la majorité qui conduira à la dissolution des deux chambres du parlement, à l’organisation d’élections présidentielles anticipées et de renouvellement de la Ceni.

Les médias mauritaniens ont par ailleurs évoqué dans leurs colonnes l’annonce au cours de cette semaine d’un accord confirmant l’orientation vers l’organisation d’élections parlementaires et présidentielles anticipées.

Le Premier ministre mauritanien, l’ingénieur Yahya Ould Haddamn avait commencé ces derniers jours des rencontres préparatoires du dialogue.

On parle également d’un rythme inédit des rapports pacifiés entre le pouvoir et l’opposition présagent le lancement rapide de concertations, surtout après la décision commune des deux protagonistes de revenir sur certaines de leurs concessions qui avaient entravé toutes ces dernières années l’avancée des pourparlers.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)