Le ministère des Affaires islamiques décide de lever la suspension de la prière du vendredi

, par  masterEveil , popularité : 93%

Le ministère des Affaires islamiques et de l’Enseignement Originel a décidé de lever la suspension de la prière du vendredi, « après de larges concertations entreprises avec un grand nombre de membres de l’Association des Oulémas mauritaniens », dit le département dans un communiqué.

Une mesure prise également en raison de la « disposition de certains imams de contribuer et d’obliger les fidèles à se conformer aux mesures préventives nécessaires", indique le communiqué précité.

La décision comporte un engagement écrit signé par les imams, dans lequel, ces derniers promettent de respecter les consignes sanitaires dont la distanciation, le port du masque ou du turban, l’enlèvement des tapis, le respect de la capacité d’accueil de la mosquée, l’assouplissement dans la mesure du possible des règles religieuses…etc.

Les personnes âgées ou qui souffrent de malades chroniques ont été appelées quant à elles à se conformer à la fatwa des Oulémas, les dispensant d’accomplir la prière du vendredi, eu égard à leur immunité vulnérable, comme c’est également le cas pour les personnes se trouvent dans des lieux éloignés des secours sanitaires.

Celui qui n’a pas pu se conformer aux mesures préventives, pour une raison ou une autre, est exempté de la présence à la prière collective, du vendredi ou autre, compte de la propagation de la pandémie et de la difficulté de s’en protéger, conclut le communiqué.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)