Le ministère des Pêches prolonge de quinze jours les activités de pêche maritime

, par  masterEveil , popularité : 90%

Le ministère des Pêches et de l’Economie maritime a décidé de prolonger de quinze jours les activités de pêche sur la zone maritime de la Mauritanie.

Selon une circulaire du ministère, il a été décidé que le premier arrêt concernant la pêche industrielle en profondeur sera exécutoire le quinze mai au lieu du premier mai. Dans une déclaration à l’AMI, le conseiller du ministre, M. Mohamed Salem Ould Louly a affirmé que l’arrêt biologique est une décision vitale dans la gestion durable des ressources halieutiques.

Il a ajouté que la décision implique plusieurs secteurs dont l’économie et le commerce, soulignant qu’elle est accompagnée de mesures pratiques de contrôle pour s’assurer que la ressource ne sera pas affectée.

Le conseiller a noté que les mesures préventives prises par les pouvoirs publics pour lutter contre le COVID-19 ont entrainé la suspension de plusieurs activités économiques pour préserver la santé du citoyen. M. Mohamed Salem Ould Louly a précisé que toute activité répondant à ces mesures est la bienvenue, soulignant que c’est le cas des activités liées au secteur de la pêche maritime.

Il a enfin assuré que cette décision a pris en considération des paramètres commerciaux permettant de renouveler les réserves de poulpe destinées pour la plupart à l’exportation afin de répondre aux besoins des marchés traditionnels du pays qui commencent à reprendre leurs activités.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)