Le parti au pouvoir organise son Congrès National fin mars courant

, par  masterEveil , popularité : 8%

Le parti de l’Union Pour la république (UPR) a tenu, lundi soir, sous la présidence de Me Sidi Mohamed Ould Mohamed, président du parti, une session extraordinaire de son Conseil National.

Le session s’est transformée en un congrès extraordinaire auquel ont participé plus de 200 membres du Conseil ainsi que des membres du comité spécial chargé de diagnostiquer l’état du parti et d’activer ses organes, le conseil national a adopté les conclusions sanctionnant les travaux des journées de concertation qui se sont achevées lundi soir à Suites Royales à Nouakchott.

Le congrès extraordinaire a décidé du renouvellement, à partir du 15 mars, des instances du parti et d’organiser un congrès national à la fin du mois, après quoi les décisions des journées consultatives seront immédiatement mises en œuvre.

L’on cite parmi les décisions issues de ces journées, des amendements au Statut dont la création de nouveaux organes de partis et la création d’un bureau politique composé de cinq membres chargés de la coordination entre le parti, le gouvernement et le Parlement.

Les décisions comprennent également la création d’une nouvelle structure qui aura sa place entre l’unité de base et la section (le centre est constitué d’au moins 3 unités de base, et ne peut dépasser les) ainsi que la mise en place du système de proportionnalité dans l’élection des organes du parti à partir de la section, la désignation des délégués au congrès, en plus de la désignation également des délégués au congrès au niveau municipal.

Ainsi les bureaux exécutifs des instances de base seront à leur tour réorganisés et les représentants des jeunes et des femmes seront membres de droits des ces instances exécutives. Notons aussi que l’effectif des membres du Conseil National passera de 215 à 120 et le nombre des membres du Bureau Exécutif passera de 33 à 21.
AMI


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)