Le parti de Ould Bettah exige la transparence sur tous les aspects de gestion obscure du secteur minier

, par  masterEveil , popularité : 15%

Le parti de la Convergence Démocratique (CD), dirigé par l’opposant Me Mahfoudh Ould Bettah, a publié un communiqué dans lequel cette formation a exigé une transparence totale sur ce qu’elle a appelé la « gestion obscure du secteur minier ».

Le parti a cité le cas du Sénégal comme exemple en la matière, pour ce qui concerne le champ gazier Grand Tortue –Ahmeyim, objet d’un accord de coopération conjoint d’exploitation entre Nouakchott et Dakar et signé le 9 février 2018.

Les autorités sénégalaises ont tenu régulièrement informée leur opinion, sur toutes les phases de cet important projet, aux réserves estimées à 450 milliards m3, souligne le parti.

Ce qui n’est malheureusement pas le cas de la Mauritanie, dont les autorités observent un mutisme total sur le sujet, malgré son importance pour tous les Mauritaniens et leur droit légitime de connaître tous ses détails, eu égard à ses retombées sur l’économie nationale et sur les ressources financières de l’État, indique le parti.

La CD voit dans cette attitude, une intention non avouée de gestion non transparente du pouvoir mauritanien en place des ressources naturelles du pays, rappelant à ce propos, le retrait des compétences de ratification des contrats d’exploration et d’exploitation de la compétence du Parlement, qui relèvent désormais du seul Exécutif, en vertu de la loi n ° : 033/2010, publié le 20 juillet 2010, relative au code des hydrocarbures bruts.

Le parti qui rappelle la propriété commune des ressources naturelles du pays à tous les mauritaniens, a réaffirmé dans ledit communiqué, le droit du peuple d’exiger une gestion transparente et rationnelle de ses richesses.

Demandant aux autorités d’informer l’opinion nationale sur tous les aspects relatifs aux contrats de partage de la production du champ gazier Grand Tortue –Ahmeyem, la Convergence a requis en fin, de la part des autorités, la présentation de tous les éclairages sur la gestion suspecte du secteur minier.

Synthèse et traduction réalisée par Cridem


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)