Le père du présumé meurtrier du mineur Ould Limam a requis l’application de la Charia contre son fils

, par  masterEveil , popularité : 17%

Alakhbar - Isselmou Ould Abderrahmane, père du présumé meurtrier de l’élève Youcef Ould Limam, au carrefour, dans la mouaghataa d’Arafat, affirme avoir requis dans sa déposition faite le jour du crime, l’application de la Charia et de la loi contre son fils Mohamed Salem.
Le père éploré par l’acte commis par son enfant, qualifie le délit d’étranger à leur environnement social, précisant qu’il doit être le premier à présenter ses condoléances à la suite du meurtre de feu Youcef, eu égard aux relations sociales et parentales qui lient les deux familles.
Il a rappelé également la première dispute entre les deux jeunes, au cours de laquelle, son fils avait été poignardé par le défunt, précisant avoir retiré immédiatement, auprès du Procureur de la République, sa plainte contre Ould Limam.
« J’ai accordé un pardon total à Youcef quelque soit l’état de santé de mon fils Mohamed Salem » a-t-il dit au Procureur, en présence de l’oncle de feu Youcef, indique-t-il.
Youcef est décedé la semaine passé, à la suite d’une agression à l’arme blanche commise par Mohamed Salem.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)