Le porte-parole du gouvernement laisse entendre que le Président de la République peut briguer autant de mandats à l’image des maires, députés et sénateurs

, par  masterEveil , popularité : 23%

L’amendement de l’article relatif aux mandats présidentiels est désormais une question posée, qui peut faire ou non l’objet d’un consensus, a dit le ministre de la culture et de l’artisanat, Porte-parole du gouvernement, Mohamed Lemine Ould Cheikh, au cours de la conférence de presse, organisée par des membres du gouvernement, pour commenter les résultats du conseil des ministres, tenu plutôt ce jeudi 6 octobre courant.
Ce que le dialogue n’arrivera pas à trancher sera porté à l’appréciation du peuple dont la volonté est au dessus de la Constitution, a-t-il dit, faisant ainsi allusion à l’option référendaire.
Les maires, les députés et les sénateurs briguent des postes éligibles depuis le début du processus démocratique, sans s’arrêter à deux mandats seulement. Ce que certains ont assimilé à un droit du premier Magistrat de la République à faire autant, a-t-il ajouté.

Cridem


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)