Le président de l’UFP : "Nous espérons que le président revienne sur sa décision d’organiser le référendum"

, par  masterEveil , popularité : 9%

Au cours d’une émission télévisée diffusée par la chaîne Al Wataniya la nuit de mardi 25 à mercredi 26 avril, le président de l’Union des Forces de Progrès,
Mohamed Ould Maouloud a souligné que le rejet par le sénat du projet de loi sur les amendements constitutionnels devrait être perçu plutôt comme un acte salutaire pour notre démocratie et une décision ‏contraignante pour le pouvoir en place.
En réponse à une question relative au nombre croissant d’initiatives et manifestations de soutien aux amendements constitutionnels, le président de l’UFP et membre du FNDU a indiqué que ces rassemblements ne représentent rien et qu’ils se poursuivront jusqu’à la chute de ce régime comme c’était le cas d’un autre régime qui l’a précédé.
Dr Mohamed Ould Maouloud n’a pas exprimé de position claire par rapport à la participation de l’opposition à la consultation populaire prévue au milieu du mois de juillet prochain. Il s’était limité à dire que l’opposition fera en sorte que le référendum n’aie pas lieu.
Il par ailleurs fustigé la situation sociale et les conditions dans lesquels vivent les mauritaniens qui croupissent sous le poids de la cherté de la vie.

M21


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)