Les anciens employés de Pizzorno réclament leurs droits

, par  masterEveil , popularité : 22%

Les anciens employés de Pizzorno - la société française qui était chargée de la collecte des ordures à Nouakchott- se mobilisent aujourd’hui encore en vue de réclamer leurs droits.
Ces employés au nombre de 1223 dont 500 femmes chefs de familles réclament des arriérés de salaires en sus de leurs droits La société aura usé d’un stratagème pour ne pas payer les droits de ses travailleurs.
En effet en dépit de l’arrêt de ses activités Pizzorno avait décidé de ne pas licencier ses employés et de continuer à payer leurs salaires, cela avant le rapatriement de son personnel français.
Mais une fois ce personnel rapatrié et une fois payée par la CUN à hauteur 2,1 milliards, la société a laissé en rade ses employés mauritaniens. Le contrat qui liait Pizzorno à ses anciens employés relève du droit mauritanien, toutefois la justice mauritanienne est loin de s’activer pour emmener Pizzorno à respecter ses engagements à l’égard de ses anciens employés.
Mauriweb


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)