Les équipes du tir à la cible brisent le silence et dévoilent d’importantes informations

, par  masterEveil

Un groupe d’équipes du tir à la cible a vivement critiqué l’édition de la « Guetna », organisée actuellement, au niveau de la wilaya de l’Adrar.
« Seules 35 équipes, dont la majorité sont locales, ont participé à l’actuelle édition de la Guetna, présidée par Khattri Ould Dié », a révélé ledit groupe, selon lequel, ce tournoi n’a eu pas de rendement économique pour la wilaya ; à la différence de la situation qui prévalait auparavant ; p
Puisque, 65 équipes, venues des différentes wilayas du pays, avaient participé à l’édition de la Geutna 2014 ; supervisée à l’époque par l’ancien bureau présidé par Mohamed Salem Ould Ely Vall, tandis que, l’édition de la Guetna 2015, a enregistré la participation de 71 équipes.
« Cet cuisant échec est consécutif à la mauvaise gestion du bureau de Khattri », affirme le groupe d’équipes précitées, selon lequel, les équipes manifestent des réserves vis-à-vis d’Ould Dié et refusent de pratiquer ce sport sous sa direction, en raison de l’injustice exercée sur elles.
Ces équipes sont mêmes allées jusqu’à illustrer leurs critiques, en faisant une comparaison entre certaines éditions organisées sous la présidence du bureau de Ould Ely Vall et d’autres tenues sous le bureau de Khattri :
• Hivernage (Aïoun 2014), à l’époque d’Ould Ely Ould Vall
- 67 équipes
• Hivernage (Kiffa 2015),
- 75 équipes
• Hivernage (Kiffa 2016), à l’époque de Khattri Ould Dié
- 47 équipes seulement
• Coupe du Président à l’époque d’Ould Ely Ould Vall
- Chinguitty 2015 - 67 équipes participantes
- Coupe du Président à l’époque de Khattry
- Ouadane 2016 - 36 équipes participantes
Contributions financières :
• Contribution annuelle de l’équipe, à l’époque d’Ould Ely Ould Vall
- 60.000 Ouguiyas
• Contribution annuelle de l’équipe, sous Khattri Ould Dié
- 120.000 Ouguiyas
• Contribution dans les tournois de l’équipe, à l’époque d’Ould Ely Ould Vall
- 90.000 Ouguiyas
• Contribution dans les tournois de l’équipe, à l’époque de Khattri
- 150.000 Ouguiyas
• Carte du tireur, à l’époque d’Ould Ely Ould Vall
- 2.000 Ouguiyas
• Carte du tireur, à l’époque de Khattri
- 5.000 Ouguiyas
• Balle à l’époque d’Ould Ely Ould Vall
- 150 Ouguiyas
• Balle à l’époque de Khattri
- 300 Ouguiyas
Ces données confirment la chute spectaculaire du tir à la cible et son cuisant échec sous le bureau de Khattri.
Les équipes susmentionnées ont bien accueilli, dans un communiqué, publié jeudi, la nomination du nouveau président de la Cour Suprême et estiment qu’il sera confronté à un difficile dossier judiciaire, bloqué à plusieurs reprises, par des mains invisibles rémunérées, présentes dans les couloirs de la justice.
Ces équipes appuient leurs allégations en se servant du célèbre adage selon lequel « l’Etat peut se construire sur la pauvreté, mais pas sur l’injustice ».
« L’injustice exercée à l’endroit de la majorité des équipes du tir à la cible, à travers des conspirations découvertes, a contribué à la sclérose de cette discipline sportive, dissipé l’ambition de ses membres, bloqué sa marche et fait échouer ses programmes prometteurs », ont-elles affirmé.
« L’état actuel des choses ne peut être rectifié, si la justice ignore les victimes des injustices, parmi les équipes du tir à la cible, qui ont subi ces plus insupportables formes, sans que cette situation ne brise le silence de l’autorité ou de l’appareil judiciaire », ont-elles déploré.

Tawary