Les médecins ont refusé de recevoir ma petite soeur, finalement elle est morte sans bénéficier de soins

, par  Webmastrer , popularité : 22%

Évacuée de M’bahé, la patiente souffrait d’insuffisance de potassium dans le corps suite à son accouchement il y’a de cela deux semaines.

Arrivée à l’urgence de l’hôpital Mère et Enfant de Nouakchott, des médecins nous ont renvoyé à la maternité du centre Hospitalier National et eux aussi nous larguant à l’urgence où les médecins ont laissé plus de deux heures du temps dans l’ambulance avec une malade qui est presque dans le "coma".

Vers 23h, de nouveau encore à "Mère et Enfant", les couloirs étaient vides et le personnel n’était pas là, juste des sages femmes innocentes qui couraient ça et là.

A 00h, une ordonnance tombe sur mes mains :

- Perfuseurs

- Seringues

- Colles

- Cotons

- Ringers G4+

Qu’est-ce qui se passe après ?

Les sages femmes n’arrivent pas à retrouver les veines pour perfuser alors donc laissons la patiente jusqu’à l’arrivée du médecin demain matin !

Il est déjà 10h, le médecin n’est pas là encore et la patiente souffre toujours.......

A 11h, la mort avec ses gants vient d’arracher notre petite sœur qui vient d’accoucher il y’a deux semaines et laissant derrière elle un bébé de 15 jours !

Je me plains contre ces médecins qui laissent des malades mourir sans soins !!

Kidè Souleymane
Cridem