Les médias sensibilisés sur la campagne de vaccination contre la polio prévue cette semaine

, par  masterEveil , popularité : 0%

En Mauritanie, l’ONG Mauri-santé a organisé le dimanche 27 mars courant en partenariat avec l’UNICEF, un briefing au profit de professionnels de médias, webmasters, rédacteurs, blogueurs et présentateurs d’émission sur la campagne de vaccination contre la polio qui sera lancée cette semaine, à partir du mardi 29 mars courant jusqu’au vendredi 1er avril prochain.

La poliomyélite est une maladie très contagieuse provoquée par un virus (le poliovirus) qui envahit le système nerveux et qui peut entraîner en quelques heures des paralysies irréversibles.
« Depuis les années 60 cette maladie peut être prévenue grâce à des vaccins efficaces », a affirmé à cette occasion Mme Lalla Fall, Cheffe de projet à l’ONG MauriSanté, selon laquelle, un programme mondial visant à éradiquer la maladie par la vaccination a été lancé sous le contrôle de l’OMS.

Le briefing a permis aux journalistes présents à cette séance d’information d’être initiés sur tous les aspects liés à cette épidémie dont en plus de la présentation d’un historique sur la polio, ses symptômes, ses modes de transmission, ses signes et les traitements suivis pour y faire face.

Malheureusement, il n’existe pas de traitement pour la poliomyélite, indique la conférencière de la séance de briefing, selon laquelle, l’humanité ne s’avoue toutefois guère pessimiste dans la lutte contre cette maladie, notamment en jouant sur la prévention, qui selon l’expérience, a montré des résultats probants et réduit considérablement les risques de propagation de cette épidémie.

« La vaccination est le seul moyen pour prévenir la poliomyélite », selon Mme Lalla Fall, qui a mis en exergue l’importance de certaines conduites dont l’observation d’un ensemble de mesures d’hygiène telles que se laver les mains à l’eau propre coulante et avec du savon, avant et après le repas, ainsi qu’après les toilettes, faire bouillir l’eau non potable avant de la boire ou utiliser une autre méthode de potabilisation ; Laver les fruits et les légumes avec de l’eau propre avant de les manger et ne pas faire les selles à l’air libre, mais utiliser les latrines ou les WC.
Les mesures préventives recommandent également de ne pas se baigner dans les rivières ou cours d’eau sales, de bien nettoyer la cour et les alentours de la maison/concession, de signaler tout cas de paralysie soudaine au centre de santé le plus proche.

La Mauritanie et la lutte contre la Polio

« Pour arrêter la circulation du virus, le Ministère de la santé organise une campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite de tous les enfants âgés de 0 à 5 ans », a affirmé à ce propos la Cheffe de Maurisanté, qui a rappelé à ce propos également l’existence de deux types de vaccins à savoir le vaccin poliomyélitique injectable (VPI) développé par Jonas Salk dans les années 1950 contient les trois sérotypes de virus inactivés d’une part et le vaccin poliomyélitique oral (VPO) a été développé par Albert Sabin, d’autre part.

La présentation a été suivie d’une séance questions-réponses au terme de laquelle, les professionnels des médias avaient été mieux édifiés sur la campagne de vaccination contre la polio dont le lancement est prévu cette semaine.
En concluant sa présentation faite sur Powerpoint par l’appel, « chaque enfant a le droit à la vie, à la santé et à un meilleur avenir !!! », les acteurs des médias présents se sont sentis interpellés à jouer un rôle prépondérant, pour assurer l’éclatant succès de cette campagne de vaccination contre la polio sur laquelle la Mauritanie compte beaucoup pour protéger les enfants contre cette épidémie.

Au plan international, une campagne de vaccination de plus de neuf millions d’enfants contre la polio avait été lancée la semaine semaine dans quatre pays d’Afrique australe et orientale après la confirmation d’une épidémie au Malawi, rappelle-t-on.
L’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et d’autres partenaires de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio soutiennent les gouvernements dans leur campagne de vaccination après qu’il ait été confirmé en février qu’une fillette de trois ans était paralysée par un poliovirus sauvage à Lilongwe, la capitale du Malawi.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)