MP organise un atelier de « Partage et analyse des politiques migratoires "

, par  masterEveil , popularité : 10%

 MP organise un atelier de « Partage et analyse des politiques migratoires » avec des acteurs nationaux, sous régionaux et de la méditerranée

Depuis l’aube de l’humanité, les populations se sont déplacées, d’un pays à l’autre, d’un continent à l’autre. Elles se sont déplacées parfois pour quelques temps, parfois pour toujours, parfois isolées, parfois en groupes.

Les causes de ces migrations sont nombreuses : catastrophes naturelles, changements climatiques, épidémies, invasions, conquêtes, guerres, persécutions politiques ou religieuses, la recherche de moyens d’existence, d’un travail, etc.

À l’ère de la mondialisation rapide, les migrations humaines ont atteint un niveau sans précédent et constituent une caractéristique typique de notre époque.

Le Sahel joue un rôle essentiel dans les dynamiques migratoires contemporaines. Il constitue cet “entre-deux” qui focalise les circulations migratoires actuelles.

Au cours des dernières décennies, la détérioration des conditions politiques, socioéconomiques et environnementales, les conflits armés, l’insécurité, la dégradation de l’environnement et la pauvreté ont constitué des causes profondes des migrations de masse et des déplacements forcés au Sahel et en Afrique. Le processus de mondialisation a également facilité la circulation en grand nombre des personnes dans les différentes régions d’Afrique et vers d’autres régions à l’extérieur du continent.

La Mauritanie n’échappe pas à cette dynamique. En effet, depuis quelques années, le pays fait face à la gestion de masses de migrants après notamment (i) la fermeture quasi-définitive des frontières maritimes pour les candidats à l’émigration vers l’Europe et (ii) le renforcement de la sécurité au niveau de toutes ses frontières terrestres. Pour des raisons « sécuritaires », « politiques » et « économiques », la migration est devenue une préoccupation majeure des autorités compétentes. La Mauritanie est partie prenante de toutes les conventions sur la migration qu’elle tente de traduire dans son droit positif. Le pays a adopté une stratégie nationale de gestion de la migration depuis 2010 qui témoigne de la volonté de s’atteler à la problématique migratoire.

Les migrations sont devenues un enjeu majeur du XXIe siècle et suscitent des débats de plus en plus animés portant sur les défis sociaux, économiques et politiques, en somme sur la gouvernance mondiale de la migration.

C’est en vue d’enrichir les réflexions sur ces multiples questions que Mauritanie Perspectives organisera, les 22 et 23 janvier 2019 à l’hôtel Monotel à Nouakchott, un atelier de « Partage et analyse des politiques migratoires » avec des acteurs nationaux, sous régionaux et de la méditerranée. Cette activité est initiée dans le cadre du projet « Renforcement du débat, de la réflexion et du réseautage sur les thématiques de la jeunesse et de la migration en Mauritanie », en partenariat avec la Coopération Espagnole.

L’atelier a pour objectif de partager les expériences sur les meilleures approches sur la gestion des migrations en vue d’identifier les bonnes approches en matière de gestion des migrations.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)