Mali/Mauritanie : Bisbille au sujet des casques bleus

, par  Administrator , popularité : 12%

Il y a quelques mois, la Mauritanie avait annoncé qu’elle fournirait des soldats dans le cadre de la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma). Le chiffre de plus d’un millier de militaires a été avancé. Et comme pour montrer sa détermination à aider le Mali, Nouakchott avait même selon la presse mauritanienne nommé un Général qui devait conduire ses troupes. Pour le moment les deux pays ne s’entendent pas sur toutes les conditions du déploiement du contingent mauritanien. Selon Bamako, les militaires mauritaniens souhaitent ardemment prendre position sur le territoire malien dans une région de leur choix. Le gouvernement malien de son côté ne partage pas cette vision des choses. Il préfère que les militaires mauritaniens acceptent le terrain qu’on leur propose, où que ce soit, ou du moins que leur site soit choisi d’un commun accord. Récemment le Premier ministre et un haut gradé de l’armée de la Mauritanie ont effectué un discret séjour dans la capitale malienne. Objectif : trouver une solution à ce problème. Mais les discussions se poursuivent toujours par d’autres canaux. Les deux pays partagent plus de 2000 kilomètres de frontière et dans le passé, l’armée mauritanienne était intervenue en territoire malien pour organiser des attaques contre Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)