Marche de protestation à Nouakchott en Mauritanie contre le deuxième tour des élections

, par  Webmastrer , popularité : 93%

Des milliers de militants de la Coordination de l’opposition démocratique ont manifesté ce mercredi à Nouakchott en Mauritanie contre les élections législatives et municipales « unilatérales » dont le premier tour s’est tenu le 23 novembre dernier. La marche de la COD, qui regroupe dix partis politiques, a également été suivie par quatre autres formations qui ont quitté la majorité présidentielle.

La manifestation à Nouakchott s’est déroulée à quatre jours du second tour qui doit se tenir samedi pour renouveler 30 sièges des 147 que compte l’Assemblée nationale. Les conseils municipaux de 19 communes sur les 218 du pays doivent également être renouvelés. Ces élections sont boycottées par l’opposition.

Ould Daddah par d’irrégularités 

Le premier tour a montré qu’il y a eu beaucoup de désorganisations, de fraudes, la corruption pratiquée par le pouvoir qui a distribué de l’argent aux candidats. Ça a vraiment dépassé tout ce que nous avions connu. Nous, nous avons toujours dit que la seule manière de sortir de l’impasse, c’est d’ouvrir un dialogue responsable et sincère.

Ce dialogue doit avoir aussi comme objectif de retrouver dans le pays une situation normale, que l’armée regagne ses casernes et que les politiques s’occupent de la politique arbitrée avec des élections honnêtes, libres et transparentes.

Écouter (00:52)Plus
 


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)