Match amical Sénégal-Mauritanie (2-0) : Sur deux penalties !

, par  masterEveil

En match amical international les Lions locaux ont battu hier les Mouribitounes de la Mauritanie (2-0) au stade Demba Diop. Alioune Ndiaye (13e) et Dame Guèye (22e) sont les buteurs, sur penaltys. Avertissements : Idrissa Niang (64e) du Sénégal, Sidy Mohamed Bilal (37e), Bakary Ndiaye (36e) et Dena M. Taghiyoullah (69e) de la Mauritanie. Arbitres : Alioune Sow Sandigui (Sénégal) assisté par Diba Ahmadine (Mauritanie) et El H Abdou Aziz Guèye (Sénégal).

Sénégal : Pape Seydou Ndiaye (cap, Pape Diatta Ndiaye, 52e), Adama Mbengue, El H Youssoupha Konaté (Ablaye Diène, 75e), Alioune Ndiaye, Matar Kanté, Idrissa Niang, Sidy Bara Diop (Jean L Barthélémy Diouf, 65e), Assane Mbodj (Alassane Ndao, 55e), Cherif Salif Sané (Cheikh Tidiane Sabaly, 56e), Dame Guèye (Elimane Cissé,82e ), Honoré Gomis (Amadou Dia Ndiaye, 76e). Coach : Moustapha Seck

Mauritanie : Brahim Souleymane, Baghayogho Moussa (Cap, Sy Abdallahi, 80e), Diaw El Mostapha, Sidi Mohamed Bilal, Kerdidi Wedadi (Wade Mohamed, 46e), Ndiaye Bakary, Dena M Taghiyoullah, Diéry Mbaye (Teguedi El Hassen, 72e), Khalil Moulaye Ahmed, Mohamed Mbareck Mohamed (Houreye Tanjy, 71e) Salem El Moctar (Babacar Bagili, 46e). Coach : Corentin Martins

Pris de vitesse d’entrée, les Mourabitounes de la Mauritanie ont concédé deux penalties dans les 20 premières minutes de la rencontre. Deux opportunités saisies par les Lions locaux pour prendre l’avantage avant la pause. Un avantage qu’ils ont défendu sans peine face à une équipe de Mauritanie loin d’inquiéter Pape Seydou Ndiaye, le gardien de but de Niary Tally et capitaine de la sélection locale et ses partenaires. Malgré quelques timides tentatives des visiteurs en seconde période, les Lions n’ont pas été inquiétés. Sur quelques offensives bien amorcées, les Lions auraient même pu renforcer leur acquis.

Dans l’ensemble, le sélectionneur national, affiche sa satisfaction. « Durant les dix jours de la préparation, nous avons mis l’accent sur deux aspects dans le travail. Sur le plan offensif, nous avons travaillé sur le pressing haut, le pressing à partir du premier tiers. Sur le plan individuel, nous avons beaucoup travaillé sur l’agressivité pour la récupération du ballon. Durant le stage, on a insisté sur la récupération du ballon », a résumé Moustapha Seck. Son homologue mauritanien, le français Corentin Martins, a sportivement reconnu que son équipe a rencontré « une équipe sénégalaise supérieure » à la sienne, même s’il trouve qu’en seconde période son équipe a « essayé » de réagir. Mais en face, il y avait une équipe sénégalaise bien stable et qui tenait bien le ballon.

lesoleil.sn