Mauritanie : Colonel Sidi Ould Bilal limogé de l’armée pour avoir dénoncé le racisme.

, par  masterEveil , popularité : 16%

Le colonel Sidi Ould Bilal a été demis de toute fonction et astreint à se présenter chaque Jour à l’État major des forces armées pour signature. Le motif reproché à cet officier de haut rang avec une plume d’or, est, qu’il a publié un livre intitulé : « la Mauritanie, la racine » dans le quel, il remet en surface les discriminations dans les quelles vivent les Haratine. Il nous a édifiés sur les origines de l’ensemble des composantes nationales y compris les différentes tribus maures méconnues. Cela n’a pas plu la hiérarchie militaire qui lui vaut la révocation purement et simplement au sein de l’armée. Apparemment, la grande marche du président Mohamed Ould Abdel Aziz contre les discriminations, le racisme, le discours haineux en janvier 2019, la hiérarchie militaire n’est pas concernée par l’application de loi au point de limoger un haut gradé en ayant dénoncé le racisme et l’exclusion. L’acte est tellement inqualifiable que nous avons décidé de publier les extraits du livre en question.

Lire la suite sur Senego 


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)