Mauritanie : Création d’un comité de suivi des questions de la presse

, par  masterEveil , popularité : 6%

Au nom d’Allah, le Clément, le Miséricordieux
Convaincue de la nécessité de préserver ses acquis et soucieuse de les préserver, la presse mauritanienne annonce la création d’un comité de suivi des questions de la presse, émanant d’une assemblée générale des représentants d’institutions et de personnalités de la presse.
Elle exprime par ailleurs sa condamnation énergique des harcèlements que subissent certains collègues journalistes, notamment ceux relatifs à la ligne éditoriale de leurs organes de presse, en violation de la loi régissant la liberté de la presse dans notre pays.
Partant de son souci d’assurer le respect du journaliste mauritanien, elle annonce :
1. La création d’un comité de suivi des questions de la presse, composé de Messieurs :

-  Sy Mamadou
- Mohamed Salem Ould Dah
- Moussa Ould El Bouhli
- Mohamed Salem Ould Abdallahi Ould Maciré
- Mohamed Ali Ould El Abbady
- Camara Sidi Mousa

En plus de sa mission essentielle, le Comité est chargé de :
2. Suivre l’évolution de la situation des confrères journalistes faisant l’objet d’un contrôle judiciaire, en prenant connaissance des développements de la situation et en défendant leur droit à exercer la profession en toute liberté conformément aux garanties que leur offre la loi mauritanienne.
3. Organiser un sit–in de solidarité tous les lundis à 10h :45, simultanément avec leur comparution hebdomadaire pour faire acte de présence à la Direction de la Sûreté Nationale jusqu’à ce qu’on lève leur contrôle judiciaire.
4. Exiger la restitution de leurs pièces d’Etat civil et leur jouissance de la liberté de circulation que leur garantit la loi.
5. Œuvrer à laisser la presse accomplir son travail professionnellement loin de toute forme de tiraillements politiques.

Nouakchott le 13/09/2017
Le Calame


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)