Mauritanie : Interpol ferme 6 pharmacies à Rosso et arrête leurs propriétaires

, par  masterEveil , popularité : 10%

La police internationale Interpol a fait fermer six pharmacies à Rosso et arrêter leurs propriétaires, a-t-on appris de source sécuritaire dimanche dans cette ville, située au sud de la Mauritanie, sur le fleuve Sénégal.
Déployée dans le cadre d’une vaste traque des médicaments falsifiés, cette opération avait été lancée début avril dans la capitale Nouakchott avec l’arrestation, par la police mauritanienne, d’un certain nombre d’importateurs de médicaments sur demande d’Interpol.

Cette dernière a transmis aux autorités mauritaniennes des documents et preuves accablant les importateurs et propriétaires arrêtés.

Le ministère de la Santé mauritanien a pris, il y a deux semaines, une décision consistant à retirer des pharmacies quatre médicaments suspectés d’être falsifiés.

Ces médicaments incriminés sont fabriqués par des laboratoires en France, en Allemagne, en Inde et en Chine.

Les dépôts pharmaceutiques en Mauritanie sont accusés d’importer à une grande échelle des médicaments falsifiés en l’absence de tout contrôle.
Journalducameroun.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)