Mauritanie, Mohamed Bouamatou appelle à la désobéissance civile

, par  masterEveil , popularité : 5%

L’ancien patron des patrons mauritanien devenu un des principaux opposants au régime du président Aziz, Mohamed Bouamatou, soutient Abderrhamane Weddady et Cheikh Ould Jiddou, emprisonnés pour avoir dénoncé la corruption dans leur pays

En guise de représailles pour avoir révélé une arnaque monumentale où plus de 7 000 familles mauritaniennes avaient perdu leurs biens, les deux blogueurs Abderrhamane Weddady et Cheikh Ould Jiddou se retrouvent en prison de façon injuste et brutale.

Weddady et Jiddou sont poursuivis pour avoir dénoncé l’impunité dont bénéficie le suspect de cette fraude monumentale orchestrée au plus haut niveau du régime. Ils sont également en prison pour avoir critiqué l’acquisition douteuse de biens immobiliers par l’entourage du président.

Détentions inhumaines et tortures blanches

Comme d’autres avant eux, les deux blogueurs risquent d’être victimes de conditions inhumaines de détention et de tortures blanches. Ce fut déjà le cas du sénateur Ghadde, détenu arbitrairement pendant un an pour avoir critiqué le régime.

Aujourd’hui ce sont des blogueurs. Demain ce seront d’autres citoyens.
Il est temps d’inverser la tendance.
https://mondafrique.com/mauritanie-mohamed-bouamatou-appelle-a-la-desobeissance-civile/


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)