Mauritanie : Mohamed Cheikh Ould Mkhaitir brise le silence et adresse un message à ses compatriotes (Déclaration)

, par  masterEveil , popularité : 17%

Récemment mis en liberté par décision de la Cour d’Appel de Nouadhibou, l’auteur du blasphème sur le Prophète Paix et Salut sur Lui, Mohamed Cheikh Ould M’Khaitir, a rompu le silence et fait la déclaration de remerciements suivante au peuple mauritanien !
« Avant de quitter cette patrie, au sein de laquelle, j’ai vécu mes jours passés, dans l’humiliation, l’opprobre et le mépris, pour être né d’une famille appartenant à la frange des Maalmines (forgerons), je tiens à vous adresser mes remerciements et ma profonde gratitude, pour toutes les manifestations, les discours et les fatwas, qui ont prouvés ma mécréance, m’ont fait saigner et m’ont exposé à tous les affronts.
Je vous remercie pour les photos représentant ma pendaison, pour avoir écrit un jour, des mots, sans leur attacher beaucoup d’importance et que je ne pensais pas, au moment de leur écriture, qu’ils me transformeront d’un comptable inconnu à Nouadhibou en une star mondiale, crevant les écrans des chaînes de télévision et des colonnes agences d’information, faisant courir des ministres, demandant ma mise en liberté.

Merci du fond du cœur à tous les Oulémas, à la Nosra (soutien du Prophète PSL), aux sympathisants du Prophète, aux renseignements et à tous ceux qui ont cru à leurs prêches et rejoint les manifs exigeant mon exécution.
Aujourd’hui, et après être devenu une personnalité de renommée internationale, je prêcherai sur les tribunes, je rencontrerai les Chefs d’Etats et les Prix Nobel-, dont je peux être un jour un- et les géants de ce monde.
Je défendrai ma frange les Maalmines, quoiqu’elle m’a renié, je rappellerai à l’humanité toute entière leur calvaire enduré, pour un crime qu’ils n’ont pas commis.
J’évoquerais au monde entier les souffrances des Harattines, des injustices subies au sein de cette société, qui se proclame, respectueuse de la sainte religion islamique.
Je dénoncerai sur ces tribunes, les couvertures religieuses avec lesquelles vous enveloppez tout faux et tout vice, que votre croyance est un leurre, que vous n’appliquez la loi que sur les faibles, puisque d’autres ont commis avant moi ces mêmes accusations qui m’ont causé tant de déchainement, sans être inquiétés.
Mais leur appartenance à des franges supérieures, leur a conféré une solide immunité contre les fatwas des Oulémas et contre la cacophonie populaire.
Le choix a été porté, fort heureusement, sur ma personne, puisque, ma situation, changera incontestablement, d’une misère insultante vers le grand confort, grâce à ce même choix et parce que j’obtiendrai le passeport d’une puissance, dont de nombreux payent de leur vie et périssent dans les eaux de la Méditerranée, pour y arriver.
Je vais exposer librement et devant l’humanité, en m’appuyant sur ma profonde connaissance de secrets de cette société, toutes ces contradictions ce peuple.
Et maintenant, je vais vous quitter et m’en aller dare-dare, pour ne pas rater l’avion

Merci, merci, mille mercis…
http://houriyamedia.info/node/3252


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)