Mauritanie : Un contingent de la gendarmerie quitte la Centrafrique, un autre le remplace

, par  masterEveil

Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, ministre par intérim de la Défense Nationale, M. Ahmedou Ould Abdallah a salué, mardi soir à l’aéroport de Nouakchott Oum Tounsi, en compagnie du chef d’Etat-major de la gendarmerie nationale,

le général de division Soultane Ould Mohamed Essouad, le contingent de la gendarmerie nationale à son départ à destination de la ville de Bangui, en Centrafrique où il opérera dans le cadre des forces de maintien de la paix des Nations Unies, en remplacement d’un autre contingent mauritanien qui a regagné la capitale mardi soir après une année de ce service dans ce pays africain.

Les deux contingents se composent, chacun, de 140 éléments dont 9 officiers et sous-officiers, une équipe médicale, une équipe technique et une équipe pour la logistique équipées du matériel nécessaire.

Le contingent qui a quitté le pays mardi soir s’est livrée à des entraînements intensifs, au cours des derniers mois, sur les opérations de maintien de la paix, la protection des personnes et de leurs biens, la sécurisation des locaux des institutions onusiennes, des sièges gouvernementaux et des des personnalités, et l’intervention en cas de demandes de secours et d’assistance humanitaire dans ce pays instable.

S’adressant au contingent qui vient de regagner le pays en provenance de la Centrafrique, au nom du Président de la République, Chef suprême des forces armées, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a dit : " Il y a une année, vous avez quitté le pays apportant avec vous un message de paix comme ambassadeurs de votre pays et matérialisant les valeurs morales et les idéaux.

"Aujourd’hui, nous vous accueillons, tout en considérant à sa juste valeur votre succès et le professionnalisme qui a marqué votre travail au service de votre Nation et pour la préservation de ses intérêts.

Ce professionnalisme a en effet été reconnu par tous, notamment la mission des Nations Unies en Centrafrique".
A cette heureuse occasion, je vous présente, au nom du Président de la République, chef suprême des forces armées, les meilleurs voeux et vous souhaite heureux séjour au sein de vos proches et plein succès dans vos futures missions.

S’adressant ensuite aux éléments du contingent qui quitte le pays à destination de la Centrafrique, le ministre a dit : " Vous suivez, chers gendarmes, les pas de vos collègues qui vous ont précédé dans le maintien de la paix dans ce pays et qui ont fait l’objet d’un hommage particulier de la part des responsables de la mission des Nations Unies en République de Centrafrique, en considération pour leurs grands services qui ont été salués unanimement par toutes les parties et pour leur professionnalisme et leurs compétences.

Il a ajouté en disant : chacun de vous doit se considérer dès à présent comme ambassadeur de son pays, en préservant l’honneur et la dignité de ce dernier ainsi que son image de marque léguée par vos prédécesseurs dans le corps de la gendarmerie nationale.

Je vous appelle, a dit le ministre à rester attachés aux valeurs de votre sainte religion et animés de l’esprit de la discipline qui est le premier gage de votre réussite dans votre mission, tout en vous exhortant à faire preuve de droit de réserve avant de vous souhaiter pleine réussite.

La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs responsables de l’Etat-major de la gendarmerie nationale.

AMI