Mauritanie : Une semaine sans journaux

, par  masterEveil , popularité : 19%

La presse privée version papier n’a pas connu de parution depuis une semaine en Mauritanie “à cause d’une pénurie de papier” au niveau de l’imprimerie nationale, selon le Rassemblement de presse mauritanienne (RPM) qui regroupe une trentaine de titres.

“La presse privée en Mauritanie se meurt. Une semaine sans journaux en Mauritanie ! A part Chaab et Horizon, les deux versions papier de la presse officielle, celle qui donne la priorité aux activités du président de la République et de son gouvernement, les autres relevant de la presse privée en Mauritanie ne paraissent pas depuis plusieurs jours…”, a déploré Kissima Diagana, rédacteur en chef du journal francophone La Tribune.

Selon le RPM, l’imprimerie nationale chargée de l’impression, donne la priorité à la presse officielle, dont les deux organes “Chaab” et “Horizon” continuent à paraître, alors qu’elle bénéficie d’une subvention que lui verse la commission chargée du fonds d’aide à la presse privée en Mauritanie.

Selon Moussa Samba Sy, président du RPM, “l’alibi de la rupture de stock avancé par l’imprimerie est une mesure de plus pour tuer la presse privée en Mauritanie, dont des chaînes de télévision et des radios sont déjà fermées faute de ressources financières”.
D’autres dirigeants de la presse privée ont adressé une lettre ouverte au chef de l’Etat Mohamed Ould Abdel Aziz pour que soit trouvée une “solution urgente à ce problème épineux”.

Infomédiaire