Mauritanie : deux journalistes, renvoyés en procès pour "diffamation"

, par  Webmastrer , popularité : 22%

Le procès des deux journalistes accusés de diffamation par, Badr Ould Abdel Aziz, fils du président mauritanien, s’ouvre demain jeudi 14 avril courantà Nouakchott, a appris Alakhbar de source proche du dossier.
Me Ahmed Baba Ould Sbaï, du collectif des avocats de la défense des deux journalistes, a accusé, lui, le Parquet de vouloir "faire appliquer sur nos clients les articles 348 et 349 du Code pénal qui prévoient une peine d’emprisonnement de 6 mois a 5 ans au lieu d’appliquer la Loi sur la liberté de la presse qui dépénalise les délits de presse".
Jeudi, les deux journalistes, Babakar Baye Ndiaye, webmaster du portail Cridem et Jiddna Deida, directeur de publication du site Mauriweb, avaient été placés sous mandat de dépôt.
Vendredi, une liberté provisoire avait été accordée aux deux journalistes après une marche de protestation contre leur arrestation.
Alakhbar