Mauritanie : l’Ambassadeur de France SEM Joël Meyer présente ses adieux au Chef de l’Etat

, par  masterEveil , popularité : 14%

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, a reçu en audience, vendredi au palais présidentiel à Nouakchott, SEM Joël Meyer, ambassadeur de France dont la mission dans notre pays a pris fin.

A sa sortie de l’audience, le diplomate français a fait la déclaration suivante : ‘’ Je viens d’être reçu par Son Excellence le Président de la République Islamique de Mauritanie.

‘’C’était l’occasion avant tout pour moi, après 4 années de mission dans ce pays, de le remercier pour son engagement et l’engagement du gouvernement en faveur de rapprochement de l’accomplissement des relations entre la Mauritanie et la France.

Comme vous le savez, la France considère la Mauritanie comme un partenaire stratégique. Bien sûr sur les questions régionales, sécuritaires, mais aussi au niveau bilatéral. Nous considérons que le potentiel économique de la Mauritanie, qui est immense, donnera occasion du partenariat très riche entre des entrepreneurs français et mauritaniens.

Je crois que ces 4 années que j’ai passées, ont été marquées par des moments historiques, notamment la visite du Président de la république française au mois de juillet en Mauritanie, invité en marge du sommet de l’Union Africaine. Une visite qui a démontré cette fraternité et cette complicité, non seulement en termes d’idées, mais aussi en termes d’initiatives et d’ambitions d’œuvrer ensemble pour jouer un rôle constructif et positif, et pour aider à résoudre certains problèmes qui peuvent avoir lieu dans la région.

Je saisis l’occasion pour remercier les hautes autorités, le gouvernement, les ministres mais aussi le peuple mauritanien qui m’a toujours accueilli de manière très chaleureuse et très sincère lorsque j’ai eu un déplacement en province.

Vive la Mauritanie Vive la France, vive la relation franco-mauritanienne’’.

L’entrevue a porté sur les différents aspects de coopération entre les deux pays amis et les moyens susceptibles de les renforcer davantage.
AMI


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)