Mauritanie : la Céni intègre des membres de l’opposition

, par  masterEveil , popularité : 63%

En Mauritanie, la Coalition des forces du changement démocratique qui soutient la candidature de Mohamed Ould Maouloud à la présidentielle du 22 juin prochain a révélé vendredi 3 mai au cours d’une conférence de presse que des représentants de l’opposition seront intégrés au sein de la Céni. L’opposition mauritanienne réclamait une nouvelle commission électorale pour remplacer l’actuelle, composée exclusivement des partisans du général Ghazouani, le candidat du pouvoir.
L’actuelle Céni ne sera pas dissoute, mais elle sera élargie à l’opposition. Un compromis a été trouvé vendredi avec le ministre de l’Intérieur qui négociait avec les opposants au nom du gouvernement.

Sidi el-Kory représentait la coalition de Ould Maouloud : « Nous avons obtenu 3 membres au sein du comité des sages, deux conseillers du conseil de gestion, l’adjoint au secrétaire permanent et l’adjoint au directeur de l’informatique de la Céni. »

Au cours de cette conférence de presse, Mohamed Ould Maouloud a réaffirmé sa détermination dans le combat pour le changement. « Cette volonté de nous battre pour qu’il y ait un changement, nous l’espérons, sera menée jusqu’au bout. J’en suis sûr, notre espoir est grand, qu’en fin de compte, le peuple mauritanien sera libéré et qu’il pourra jouir de ses richesses. »

Le président de l’Union des forces de progrès est le 4e candidat à avoir déposé son dossier de candidature au Conseil constitutionnel. Le délai de dépôt des candidatures s’achève le 8 mai à minuit.

RFI


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)