Mauritanie : la campagne pour les législatives et les locales lancée

, par  masterEveil , popularité : 13%

La campagne électorale pour les législatives et les locales prévues en septembre prochain en Mauritanie a été lancée vendredi 17 aout courant 00h à minuit, à Nouakchott et dans toutes les circonscriptions électorales du pays.

Le coup d’envoi a été donné par les responsables des différents partis politiques briguant des sièges à l’Assemblée nationale ou dans les conseils régionaux ou municipaux.

Les places publiques et les principales artères de la capitale sont hérissées de tentes décorées aux couleurs des candidats et équipées de sonorisation et de jeux de lumière.

Les haut-parleurs crachent, sans interruption, une musique assourdissante glorifiant les listes candidates et appelant les électeurs à porter leur choix sur leurs candidats. Une ambiance qui doit se poursuivre tout au long de la campagne qui dure deux semaines.

Ces élections dont le premier tour est prévu le 1er septembre prochain connaissent la participation de 98 partis politiques, répartis entre majorité et opposition.
Les candidatures privées ne sont plus tolérées en vertu d’une des conclusions du dialogue organisé en 2011 entre les partis de la majorité et certaines formations de l’opposition.

Le nombre total de listes candidates a atteint quant à lui 502 réparties entre la chambre parlementaire, les conseils municipaux et les conseils régionaux.

Ces derniers ont pris la place du Sénat supprimé en vertu d’un amendement à la constitution validé par référendum, il y a environ une année.

Le second tour est programmé pour le 15 septembre prochain.

Le nombre total d’électeurs a été arrêté à 1.400.663 au terme d’un recensement organisé par la CENI en collaboration avec l’Office national de la statistique (ONS).
AMI


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)