Mauritanie : la candidature du détenu Biram Ould Dah validée !

, par  masterEveil , popularité : 2%

La candidature aux législatives du leader antiesclavagiste mauritanien, Biram Ould Dah, président de l’Initiative pour la résurgence de l’abolitionnisme (IRA), a été validée par la Commission électorale nationale et indépendante (CENI) en dépit de sa détention, a-t-on appris de source politique samedi à Nouakchott.
IRA avait émis des craintes quant au rejet de la candidature de son chef pour les élections locales et législatives du 1er septembre 2018, accusant le pouvoir d’avoir arrangé son arrestation pour compromettre sa participation politique.

« « Les autorités auront beau susciter des plaintes contre nous et mener des manœuvres pour ralentir notre marche », a considéré l’organisation antiesclavagiste dans un communiqué. Elle a souligné que ceci « ne peut l’empêcher de briguer le suffrage des électeurs ».

L’arrestation de Ould Dah, le 6 août courant, était intervenue suite à une plainte déposée par un journaliste mauritanien qui l’accuse d’avoir incité ses participants à lui faire du mal.

Le plaignant a indiqué, dans un post sur sa page Facebook, que l’organisation antiesclavagiste lui a proposé un montant financier en contrepartie du retrait de sa plainte.

Mais IRA a nié cette version, soulignant qu’elle est « connue pour sa pauvreté » et qu’elle ne peut en aucun cas corrompre ni acheter les consciences des individus.
Journaldumali.com


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)