Mauritanie, la visite de l’ambassadeur de France chez les anti esclavagistes

, par  masterEveil , popularité : 0%

Après des dizaines d’années à avoir ignoré le chef du mouvement anti esclavagiste Biram Dah Abeid, le plus constant opposant de l’ex président Aziz (aujourd’hui en prison), le représentant de la France à Nouakchott, Robert Mouillé, accompagné de son conseiller politique, lui rend visite au siège de son mouvement IRA.

Un véritable symbole du pluralisme qui règne sur la vie politique mauritanienne ! Une certitude, le climat politique a radicalement changé à Nouakchott. Hier, le leader du mouvement anti esclavagiste Biram Bah Abeid était considéré comme l’ennemi public numéro un.

Désormais le même appelle au rassemblement et le nouveau président Gazouani le reçoit sans états d’ame.

Du coup, l’ambassadeur de France se rend, comme ce mercredi, au siège du mouvement anti esclavagiste, qui jusqu’à présent était ignoré par la diplomatie française, contrairement à l’attitude des membres du Congrès américain qui ont toujours considéré ce mouvement comme une composante essentielle de lavie politique en Mauritanie.

La rédaction de Mondafrique


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)