Mauritanie : le personnel de l’Imprimerie nationale en grève

, par  masterEveil , popularité : 10%

En Mauritanie, les employés de l’Imprimerie nationale, qui édite les quotidiens gouvernementaux et les titres de la presse indépendante, ont manifesté ce mercredi 6 juin à Nouakchott pour réclamer le paiement d’arriérés de salaire.

L’Imprimerie nationale qui assure tous les travaux d’impression dans le pays depuis sa création en 1969, traverse actuellement une grave crise financière née d’un désengagement partiel de l’Etat.

L’Etat a révisé à la baisse la subvention qui permettait en partie le payement des salaires. Les 115 employés de l’institution ne sont plus payés depuis quatre mois.
Ils ont donc tenu à faire entendre leur mécontentement devant la primature, le ministère de la Communication et la présidence de la République. « Si nous avons décidé de venir jusqu’à la présidence, c’est pour nous faire entendre, nous explique Khalilou Touré, responsable de production à l’imprimerie. Quatre mois sans salaire ? Imaginez-vous ? Mettez-vous à notre place !! Les enfants, la maison et ses charges... On ne peut plus passer devant les boutiquiers... »

Son collègue des Moyens généraux de l’établissement, Sidi Regad, estime lui que l’imprimerie fait face à une concurrence déloyale. Une circulaire du Premier ministre décrétait que les travaux de l’Etat devaient être tirés par l’imprimerie nationale or « ça ne se fait plus depuis trois ans », nous explique t-il. « C’est de là que viennent les problèmes de l’imprimerie ».

Contactée, la direction générale s’est dite solidaire du personnel et espère une solution rapide.

RFI


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)