Mauritanie : les députés qualifiés par la liste nationale au futur parlement ?

, par  masterEveil , popularité : 10%

La silhouette du futur parlement commence à se dessiner plus, après le décompte de 80% des suffrages du dernier scrutin électoral, annonçant l’entrée de nombreuses et diverses personnalités politiques dans cet hémicycle, qui sera l’un des plus surchauffés de l’histoire politique de la Mauritanie.
Ainsi des défenseurs des droits de l’homme, des hommes politiques, des poètes et des penseurs, en plus de figures ayant suscité de vives polémiques autour d’elles siègeront cote-à-cote dans la prochaine Assemblée nationale.
Qui sont jusqu’à présent avant les résultats définitifs du premier tour et ceux du ballotage du 15 septembre prochain, les députés qui ont quasiment assuré leur siège ?
-  UPR : Hamadi Ould Meimou, Oumekelthoum Mint Yessa et Cheikh Nema Ould Ahmed, Mohamed Ould Tourad
-  Tawassoul : Souvi Ould Cheibani, Cheikhani Ould Beiba, Saadane Mint Mohamed
-  Sawab- Rag : Biram Ould Dah Ould Abeid,
-  APP : Messaoud Ould Boulkheir
-  UFP : Mohamed Ould Maouloud,
-  RFD : Abderrahmane Ould Mini,
-  ACD : Yacoub Ould Moine,
-  UDP : Sanghott Ousmane
-  Karama : Sidi Mohamed Ould Bouh

Avec une concurrence de plus en plus serrée, en raison des chances rétrécies de siéger au futur parlement, dont certains députés sont désormais connus, certaines grandes personnalités s’exposeraient au risque de sortir de la prochaine Assemblée nationale.
Il s’agit selon une première lecture des données électorales des leaders d’ADIL et de l’AJD/MR, respectivement Yahya Ould Ahmed Waghef et Ibrahima Moctar Sarr.

Ce qui n’est pas le cas pour d’autres candidats qui se trouvent au contraire dans des situations plus confortables pour siéger dans le futur parlement à savoir El Wedia Ould Tvaghe du parti Choura, Hamadi Khatari Hamadi du parti unioniste pour la construction de la Mauritanie et Mohamed Mahmoud Ould Gherchi, du Sursaut de la Jeunesse pour la Nation

.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)