Mauritanie : les écoles privées suspendent leur grève

, par  masterEveil , popularité : 18%

Les écoles privées en Mauritanie ont suspendu leur grève entamée jeudi dernier suite à des impôts jugés exorbitants, a annoncé samedi le syndicat des établissements scolaires privés.« La suspension de la grève est intervenue suite à l’intervention de la ministre de l’Education nationale qui s’est engagée à enlever les scellés placés sur les écoles par les services des impôts », explique ledit syndicat dans un communiqué reçu à APA.

Ce syndicat a souligné qu’il entrera en négociations avec les autorités concernées pour trouver une issue heureuse au problème et qu’il fera compenser aux élèves ultérieurement la période d’arrêt des cours.

La Direction des impôts en Mauritanie avait annoncé vendredi la fermeture de neuf écoles privées pour avoir refusé de payer les montants qui leur ont été signifiés.

Elle a expliqué que cette sanction intervient après 10 avertissements et des périodes de report du paiement des sommes dues sans que les écoles concernées daignent répondre.

Les services des impôts mauritaniens considèrent que les écoles privées sont des sociétés d’investissement qui doivent s’acquitter de leur fiscalité comme tout le monde.

Mais les établissements d’enseignement privés réclament un traitement préférentiel en reconnaissance de leur mission sociale et pédagogique.

Le nombre total d’écoles privées en Mauritanie s’élève à 410.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)