Mauritanie : plus de 8 millions de dollars pour améliorer la pêche artisanale

, par  masterEveil , popularité : 9%

La Caisse de Dépôt et de Développement (CDD), un fonds de financement national mauritanien, a accordé une enveloppe de 250 millions d’ouguiya (6,8 millions de dollars US) à la Société Nationale de Commercialisation de Poisson (SMCP) destinée à améliorer la situation des pêcheurs artisanaux dans le pays.

Une convention portant sur ce financement a été signée mardi à Nouakchott par le directeur général de la CDD, Diagana Youssef, et le président de la SMCP, Ahmedou Ould Hademine Ould Jelvoune.

Cette convention prévoit aussi que la SMCP alloue, de son côté, un montant supplémentaire de 50 millions d’ouguiya (1,3 million de dollars US) pour le même objectif.

Ces deux financements seront utilisés pour soutenir les pêcheurs artisanaux et dynamiser leur contribution à l’économie nationale, a déclaré le ministre mauritanien des Pêches et de l’Economie maritime, Yahya Ould Abdayem, présent à la cérémonie de signature.

Il s’agit de créer des projets de pêche susceptibles d’améliorer les conditions de vie des Mauritaniens de façon générale et des pêcheurs en particulier, a-t-il expliqué.

Ould Abdayem a rappelé les nombreuses infrastructures créées récemment dans le but de développer le secteur des pêches et dont la plus récente est le Port de Tanit pour la pêche artisanale et côtière, situé au nord-ouest de Nouakchott et inauguré il y a une semaine par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a par ailleurs appelé les jeunes formés dans les centres de formation et l’Académie maritime à se diriger vers la pêche qui constitue un avenir prometteur pour la création d’emplois et le développement du pays de manière générale.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)