Mauritanie : pourquoi ce huitième cas positif au coronavirus suscite l’inquiétude

, par  masterEveil , popularité : 90%

Une huitième contamination au Covid-19 a été détectée le mercredi 29 avril en Mauritanie. Ce nouveau cas, communautaire, intervient après l’annonce il y a une dizaine de jours de la guérison de toutes les personnes alors testées positives au Covid-19. Il suscite donc questions et inquiétude.

Un huitième cas de Covid-19 a été détecté le mercredi 29 avril en Mauritanie, selon une annonce faite par le Dr Sidi ould Zahaf, directeur de la Santé, au ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Cette dame « vendeuse de poissons de son état, est allée consulter deux à trois fois au Centre hospitalier national (CHN). Hier, elle était dyspnéique. Les urgences du CHN l’ont envoyé à la cardiologie pour rechercher une étiologie cardiaque. Les tests étaient négatifs, mais d’autres examens ont révélé une pneumopathie à coronavirus (Covid-19). Elle était en cardiologie avant d’être transférée au nouveau Centre Covid-19 flambant neuf, don de la Chine, implanté au Centre hospitalier national. Une enquête est en cours pour retrouver tous les contacts », précise le directeur.

« Il s’agit d’une dame de nationalité étrangère, âgée de 68 ans qui a été aussitôt isolée et placée dans une structure sanitaire pour recevoir les premiers soins appropriés. Des démarches sont entreprises par les autorités sanitaires en vue de retrouver et isoler toutes les personnes avec lesquelles cette dame serait éventuellement entrée en contact, afin de les tester au Covid-19 et prendre les mesures qui s’imposent en pareilles circonstances ».

Selon le responsable, les premiers éléments de l’enquête menée ont confirmé que la malade n’a pas voyagé récemment et que la famille au sein de laquelle elle se trouve respectait les mesures de confinement et n’a pas fait de visites à d’autres familles.

Aussi, les autorités ignorent encore l’origine de la contamination de la malade, qui pourrait être liée à la nature de son métier, celui de vendeuse de poisson sur un étal dans le quartier où elle habite.

En l’absence de déplacement de la malade depuis plusieurs mois, et sans contact connu avec un porteur de la pathologie, ce dernier cas découvert dans la banlieue de Nouakchott PK 10, apparaît comme un véritable casse-tête pour les autorités sanitaires du pays.

Désormais, l’éventualité de la présence du virus au sein de la communauté est une option qui ne peut plus être écartée. Ce qui inquiète la population de Nouakchott.

Le ministère de la Santé invite les populations à rester mobilisées en respectant les gestes-barrières. En effet, après à la guérison de toutes les personnes testées positives jusque là, le gouvernement avait allégé le couvre-feu nocturne.

Depuis le début de la pandémie mondiale de Covid-19, la Mauritanie enregistre 8 cas positifs, dont un décès, 6 patients déclarés et une patiente déclarée positive en traitement.

Le360.Afrique


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)