Mauritanie : second tour des élections, faible taux de participation

, par  masterEveil , popularité : 22%

Le second tour des élections municipales, législatives et régionales en Mauritanie s’est déroulé samedi dans le calme, mais sans grande affluence, a constaté un correspondant de Xinhua.

Le premier tour, organisé le 1er septembre dernier, avait été dominé par le parti au pouvoir, l’Union pour la république (UPR). Selon les résultats publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’UPR a obtenu 67 des 131 sièges en jeu aux législatives, sur le total de 157 sièges que compte l’unique chambre du Parlement mauritanien. Il est suivi par le parti islamiste (Rassemblement national pour la réforme et le développement) Tawassoul, avec 13 députés.

Ce second tour doit permettre d’élire 26 députés et de composer 9 conseils régionaux et 106 conseils municipaux.

L’UPR, qui a également remporté 4 conseils régionaux, est en ballotage dans 9 conseils sur les 13 que compte le pays face à une coalition de partis de l’opposition et d’autres partis de la mouvance présidentielle.

Ce second tour, qui va départager l’UPR et Tawassoul, n’a pas connu une forte affluence. Selon la CENI, le taux de participation a beaucoup baissé. Il était de 49,5% contre 73,44% au premier tour.

L’opposition mauritanienne avait appelé à une large coalition des forces pour faire face au parti au pouvoir après avoir qualifié le premier tour de "mascarade électorale".

China.org.cn.


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)