Mauritanie, un internaute détenu pour avoir dénoncé le racisme

, par  masterEveil , popularité : 15%

Un tribunal pénal mauritanien a inculpé un internaute mauritanien, Abdallahi Salem Ould Yali d’incitation à la violence et à la haine raciale pour des messages dans lesquels il dénonçait la discrimination raciale en Mauritanie.

Les autorités mauritaniennes, a déclaré Human Rights Watch, devraient abandonner tous les chefs d’inculpation retenus contre Abdallahi Salem Ould Yall, et ayant trait à sa prise de parole pacifique pour défendre la communauté marginalisée à laquelle il appartient, et faire en sorte qu’il ait rapidement accès à tous les éléments à charge retenus contre lui.

Yali est en détention préventive à la prison de Nouakchott, la capitale, depuis son arrestation le 24 janvier 2018. Il risque une longue peine de prison s’il est reconnu coupable de tous les chefs d’inculpation, aux termes du code pénal, de la loi sur la cybercriminalité et de la loi antiterroriste.

« Personne ne devrait être poursuivi simplement pour avoir attiré l’attention sur la détresse de sa communauté », a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen-Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch. « Si les autorités prétendent réellement qu’il s’est livré à des incitations à la violence, elles devraient donner en temps opportun à Yali et à son avocat un accès aux éléments de preuve qu’ils comptent utiliser contre lui. »

Mondafrique


Echos&Confi

Les femmes bien loties dans le (...)